Child and Youth Crisis Services Steering Committee

Nom de la comté : Simcoe County Child and Youth Crisis Services Steering Committee

Interlocutrice principale :

Gail Hamelin
705-726-8871 poste 312
gail.hamelin@kinark.on.ca

Communautés faisant partie du comté : L’ensemble du comté de Simcoe, à l’exception des secteurs situés à l’est de l'autoroute 400 et au sud de l’autoroute 89

Secteurs intervenant dans le comté : Santé mentale, santé publique, centres de ressources et de santé communautaires, justice pour la jeunesse et services policiers.

Adresse du site Web : http://www.simcoecountycoalition.ca/

Comment votre comté a-t-il débuté?

En 2008, le comté de Sarnia-Lambton avait organisé une conférence sur la sensibilisation au suicide qui se caractérisait par un protocole conçu localement pour les jeunes exposés au risque de décès par suicide.  L’idée d’élaborer un protocole semblable pour le comté de Simcoe fut présentée à la Coalition qui a offert son appui pour mettre au point un projet axé sur cette priorité. Un financement aux fins du leadership en matière de soutien aux élèves a été accordé au projet, dont la gestion a été assurée par Katherine Wenrick, représentante de la société d’experts-conseil HealthTech Consultants.

 

Quels sont les objectifs du comté?

Notre vision est d’offrir un point d'accès unique à un système d'intervention en cas de crise disponible en temps utile, flexible et accessible en tout temps qui s'efforce de résoudre les crises immédiates avec le moins d'intrusion possible, et ce, en faisant appel à divers moyens d'action (tels que le téléphone, l'intervention mobile, les services d'urgence, le suivi/la mise en relation) pour l'ensemble des enfants, des adolescents et des familles du comté de Simcoe.

Mandat

Le comité directeur des services d’intervention en cas de crise du comté de Simcoe offre une structure de planification intersectorielle et collaborative permettant d’assurer la prestation de services coordonnés d’intervention d’urgence à l’ensemble des enfants, des adolescents, des familles et des tuteurs du comté de Simcoe. Plus particulièrement, le comité directeur offre les services suivants :

  • Conseils quant à l’orientation globale, au rôle, à la fonction et à la surveillance du rendement du système d’intervention en cas de crise dans le cadre général du continuum des soins donnés aux enfants et aux adolescents du comté de Simcoe.
  • Élargissement et surveillance des partenariats liés au système d'intervention en cas de crise (p. ex. veiller à la mise en œuvre continuelle du Protocol for Youth at High Risk for Suicide: A Community Collaboration [protocole pour les jeunes exposés à des risques élevés de suicide : une collaboration communautaire]).
  • Communication avec les parties prenantes en ce qui concerne le rôle et la fonction du système d’intervention en cas de crise au sein du système global de services offerts aux enfants et aux adolescents du comté de Simcoe.
  • Consultation ayant trait à la formation du personnel rattaché au système d’intervention en cas de crise.
  • Une tribune donnant lieu à des rétroactions claires et rapides sur les services d'intervention de crise et l’approche collective pour résoudre les problèmes inhérents au système.
  • Présentation de rapports aux parties prenantes en ce qui concerne le rendement du système d’intervention en cas de crise par rapport aux objectifs préalablement définis.

Quelles sont les principales activités mises en jeu dans le comté?

  • Élaboration du document intitulé Protocol For Youth at High Risk for Suicide: A coordinated community response avec l’appui d’organismes intersectoriels et à l‘aide d’un financement de trois ans aux fins du leadership en matière de soutien aux élèves.
  • Réalisation d’enquêtes avant et après la mise en œuvre.
  • Ajout d’un volet sur le bien-être, des Premières Nations, des Métis et des Inuit au protocole.
  • Création, par la coalition et avec l’aide des organismes intersectoriels, de tableaux régionaux de mise en œuvre pour le comté de Simcoe (Barrie et ses environs, Nord de Simcoe, Sud de Simcoe, Orillia et ses environs, Collingwood et ses environs)
  • Réunion du comité directeur cinq fois par année.
  • Formation donnée aux agents de police sur l’intervention auprès des enfants et des adolescents en cas de crise (deux fois par an).
  • Ateliers sur l’évaluation des risques de suicide chez les enfants et les adolescents.
  • Sensibilisation à la santé mentale – formation du formateur et mise en œuvre collective d’une séance à l’intention d’un groupe de 30 participants.
  • Obtention d’un financement du MSEJ pour la lutte communautaire contre le suicide chez les jeunes. Ce financement a été utilisé aux fins suivantes :
    • Deux formateurs  de la Formation appliquée en techniques d’intervention face au suicide (FATIS) qui mettront en œuvre trois programmes par an à l’intention de 16 membres du personnel de services direct
    • 10 formateurs du programme SafeTALK (pour environ 20 groupes de 25 participants)
    • Deux ateliers prévus de postvention
    • Traduction française du contenu des ateliers de postvention
    • Distribution de 10 000 cartes de ressources pour les jeunes
    • Élaboration d’un protocole d’entente ayant trait au protocole pour les jeunes exposés à des risques de suicide

Le comité directeur du service d'intervention en cas de crise des enfants et des adolescents est au courant qu'il existe d'autres initiatives communautaires dans le comté de Simcoe, à savoir le comité de prévention du suicide, d’intervention et de postvention (conférence annuelle) et le Simcoe County Suicide Awareness Council (Conseil de sensibilisation au suicide du comté de Simcoe)

Est-ce que vos activités ont inclus le développement d’un protocole ?

Oui, nous avons élaboré un protocole pour les jeunes à risque élevé de suicide : une réponse communautaire coordonnée

Type de protocole:

  • Un protocole communautaire
  • Un protocole de gestion des risques

 

Quels sont les facteurs de succès qui permettent d’aider votre comté à obtenir les résultats désirés?

  • Utiliser une approche coordonnée comportant la participation d’organismes multisectoriels et intersectoriels.
  • Assurer un leadership financé et assorti d'objectifs de projet clairement définis.
  • Rendre compte de la formule à l'organisme de surveillance.
  • Planifier le renforcement des capacités en vue d'accroître le savoir-faire.
  • Adopter une approche régionalisée avec un point de focalisation local.
  • Mettre sur pied des tâches concrètes.
  • À la suite de leur identification, se doter de champions chargés d’offrir du leadership et du soutien.

 

Votre comté a-t-il fait face à des défis importants?

  • Cela a été un problème de suivre l’utilisation du protocole pour les jeunes exposés à des risques élevés de suicide.
  • Cela a été difficile d’assurer la fidélité et l’intégration aux modèles de service de l’organisme a été difficile.
  • La durabilité a constitué un défi. Il faut veiller à la disponibilité des ressources pour continuer à promouvoir l'utilisation de l'outil et sa mise en œuvre constante, et s'assurer d'avoir les ressources pour surveiller les révisions nécessaires à l'intégration des changements dans les services du secteur.

 

Avez-vous des conseils à donner à d’autres communautés se mobilisant autour de la prévention du suicide, de la gestion des risques et de la postvention chez les jeunes?

  • Faire équipe avec les ressources de santé mentale pour les adultes
  • Connaître ses collectivités régionales et établir des contacts
  • Mettre en place un financement stable
  • Recruter un adjoint de gestion de projet ou prévoir du temps pour assurer un leadership méthodique
  • S’assurer de mettre en place un comité de surveillance pour accompagner l’initiative (veiller à l’obligation de rendre des comptes)
  • Diriger les efforts et revenir sur les résultats
  •  Pilot efforts and revise outputs.