La Coalition d’Ottawa pour la prévention du suicide

Nom de la coalition : La Coalition d’Ottawa pour la prévention du suicide

Interlocutrice principale :

Renée Ouimet
rouimet@cmhaottawa.ca

Communautés faisant partie du réseau : La région d'Ottawa

Nombre d’organismes participant au réseau : 15

Secteurs intervenant dans le réseau : Santé mentale, santé publique, centres de ressources et de santé communautaires, justice pour la jeunesse et services policiers.

Adresse du site Web : www.ottawasuicideprevention.com

Comment votre réseau a-t-il débuté?

La Coalition a été créée à la demande du Comité de la santé d’Ottawa-Carleton. Ses responsables avaient demandé au Service de la santé d'Ottawa-Carleton, aujourd’hui connu sous le nom de Santé publique Ottawa, d’établir un rapport sur les suicides dans la région en 1988. Le Service de la santé a donné suite à cette demande en organisant des réunions de consultations communautaires avec plus de 100 personnes appartenant à divers organismes pour examiner ce qui se faisait dans le domaine de la prévention, de l’intervention et de la postvention liées au suicide, et pour mesurer le soutien apporté à la coordination des efforts dans la région.

En septembre 1989, le Service de la santé a recruté un coordonnateur chargé d’élaborer un programme régional de prévention du suicide. La première réunion duComité régional interorganismes du programme de lutte contre le suicide fut organisée en janvier 1990 avec 24 principaux représentants d’organismes.

En 1999, le mandat du Comité fut révisé et l'Association canadienne pour la santé mentale ‑ filiale d’Ottawa, prit la relève en tant que coordonnateur de la coalition. À ce moment-là, le Comité régional interorganismes du programme de lutte contre le suicidechangea de nom et devint la Coalition d’Ottawa pour la prévention du suicide.

 

Quels sont les objectifs du réseau?

La Coalition d’Ottawa pour la prévention du suicide travaille en partenariat avec la communauté d’Ottawa pour élaborer et soutenir des stratégies globales de prévention du suicide.

But :

  • Planifier et coordonner des activités de prévention du suicide.

Objectifs :

  • Définir annuellement les priorités des activités de prévention du suicide.
  • Continuer de mettre au point le modèle communautaire multidimensionnel à mesure que de nouvelles priorités se font jour.   
  • Évaluer annuellement la progression des activités.
  • Offrir une tribune pour mettre en commun les sujets de préoccupation et recueillir de l’information ayant trait au suicide.         
  • Reconnaître et approuver les contributions des partenaires communautaires (tant au niveau organisationnel qu’individuel) se rapportant à la prévention du suicide.
  • Faciliter l’élaboration de stratégies qui répondent aux besoins en matière de prévention du suicide, d’intervention et de postvention.
  • Répertoriez les lacunes et les pratiques exemplaires dans le domaine de la prévention, de l’intervention et de la postvention.
  • Repérer les parties prenantes qui sont touchées par les lacunes désignées.
  • Créer des groupes de travail ad hoc constitués de parties prenantes pour prendre des mesures à l’égard des problèmes.
  • Mener une action visant à faire face aux problèmes de suicide, lorsque cela se justifie.
  • Informer et sensibiliser le public au sujet du suicide et de la prévention qui s’y rapporte.
  • Encourager le partage, entre les parties prenantes, des ressources dans le domaine de la prévention du suicide.
  • Faciliter l’élaboration de stratégies d’utilisation des médias à des fins d’action militante et de sensibilisation du public au suicide et à la prévention qui s’y rapporte.

 

Quelles sont les principales activités mises en jeu dans le réseau?

La Coalition accorde la priorité et contribue à tous les aspects ayant trait à la prévention du suicide, y compris les mesures d’intervention et de postvention.

Prévention:

  • Lors des deux dernières décennies, la Coalition a aidé à coordonner la formation supérieure de membres du personnel de divers organismes dans le domaine de la prévention du suicide (p. ex.  safeTALK ou le programme ASIST [techniques d’intervention face au suicide]). Ces employés peuvent à leur tour offrir la formation en prévention du suicide au sein de leur propre organisme. Les organismes dotés de formateurs principaux englobent à présent les quatre conseils scolaires, les hôpitaux locaux, les centres de santé et de ressources communautaires ainsi que Santé publique Ottawa. 
  • Au cours des trois dernières années, la Coalition a obtenu un financement pour mettre en œuvre, à l’intention des jeunes, des groupes vulnérables et des parents, des ateliers gratuits de formation à safeTALK et au programme ASIST. À ce jour, la Coalition a touché plus de 480 résidents d’Ottawa par l’intermédiaire de ces formations gratuites.
  • La Coalition a pour objectif d’élaborer des ressources d’éducation et de sensibilisation. Par exemple, la Coalition a collaboré avec des partenaires provinciaux et nationaux pour concevoir un guide de pratiques exemplaires destiné aux médias et décrivant comment procéder avec prudence au traitement et au compte rendu d’un suicide. Avec le soutien du Réseau communautaire de prévention du suicide, ce guide a été présenté officiellement à l’occasion du premier symposium sur la prévention du suicide d’Ottawa. La Coalition a également tenu deux débats distincts et extrêmement fructueux à l’hôtel de ville d’Ottawa en présence de 20 journalistes venus des principaux organismes médiatiques sur la façon prudente de traiter du suicide et d’en faire le compte rendu.    
  • La Coalition a récemment élaboré des fiches de renseignements sur la prévention du suicide, puis les a distribuées à des milliers de personnes œuvrant dans le secteur des services sociaux, de la santé mentale, de la santé et de l’éducation.

Intervention:

  • La Coalition agit pour sensibiliser le public à l’existence de lignes locales d’écoute téléphonique et d’organismes de soutien en cas de crise.
  • La Coalition s’efforce d’accroître le nombre d'employés formés à l'intervention en cas de suicide au sein des organismes en contact direct avec les clients. Plus de 1 000 personnes ont été formées au programme ASIST grâce au partenariat avec l’Association canadienne pour la santé mentale - filiale d’Ottawa.  

Postvention:

  • La Coalition, avec le soutien de l’Association canadienne pour la santé mentale - filiale d’Ottawa, a mis sur pied une équipe de compte rendu post-suicide, une équipe mobile qui vient en aide aux amis, aux compagnons de travail et aux collègues après un acte de suicide. Cette équipe est formée, coordonnée et soutenue par l’Association canadienne pour la santé mentale – filiale d’Ottawa. 

 

Quels sont les facteurs de succès qui permettent d’aider votre réseau à obtenir les résultats désirés?

Un des facteurs clés expliquant la réussite de la Coalition tient au fait de travailler ensemble en tant que communauté et de rassembler de nombreux organismes qui consacrent du temps et de l'énergie à combattre le suicide.

 

Votre réseau a-t-il fait face à des défis importants?

La Coalition a la chance d’être financée par le Ville d’Ottawa et lui est reconnaissante à ce titre, mais le financement est un défi permanent. La Coalition fait continuellement des demandes de subvention et recherche des moyens ingénieux de collecter des fonds en vue d'offrir des formations en prévention du suicide et de concevoir des sources d’information.  

 

Avez-vous des conseils à donner à d’autres communautés se mobilisant autour de la prévention du suicide, de la gestion des risques et de la postvention chez les jeunes?

Les deux étapes essentielles sont les suivantes :

  • Procéder à une évaluation des besoins dans votre communauté pour dresser la liste des besoins et des lacunes
  • Effectuer une analyse situationnelle pour déterminer quels sont les établissements/organismes/personnes physiques qui accomplissent déjà ce genre de travail

Une fois que vous aurez franchi ces deux étapes, rassemblez autant d’établissements/d’organismes/de personnes physiques que possible pour analyser les besoins et les lacunes, et pour élaborer une vision commune à mesure que vous allez de l’avant.