Déterminants sociaux de la santé

Le suicide chez les jeunes résulte des facteurs personnels, historiques et contextuels.1 Afin de bâtir des communautés fortes et résilientes, il est indispensable de cerner les tendances et les forces qui contribuent au suicide chez les jeunes.

Quels sont les principaux déterminants sociaux de la santé des jeunes?   

 

Le statut socioéconomique et revenu

Le revenu détermine la capacité d’une famille à se loger en sécurité, à se nourrir convenablement et à disposer de ressources éducatives, qui sont tous des éléments essentiels pour le développement de l’enfant.2 Cette tendance s’applique aussi au voisinage, étant donné que les jeunes qui grandissent dans des communautés pauvres courent un plus grand risque de présenter un mauvais état de santé.3

La structure et le soutien de la famille

Les jeunes qui estiment avoir des relations positives avec leurs parents et qui bénéficient d’un milieu sain et protecteur tendent à affirmer qu’ils sont heureux et en bonne santé.4 Les familles monoparentales sont exposées à un risque accru et ont parfois du mal à avoir accès à des ressources convenables.5;6

Le soutien social

Les réseaux de soutien social favorisent la résilience chez les jeunes personnes.5 De la petite enfance jusqu’à l’adolescence, une participation appréciable à la communauté est essentielle à un développement sain.5 En outre, les jeunes peuvent retirer un grand avantage des relations constructives qu’ils établissent avec des adultes.7 ainsi qu'avec leur pairs.

Accès aux services de santé et utilisation de ceux-ci

Les familles doivent avoir accès à un vaste éventail de services de santé pour être en bonne santé incluant les hôpitaux, les médecins, les psychologues, les travailleurs sociaux, les dentistes et les services de réadaptation.5 La lutte pour accès aux services (par exemple, vivre dans une région rurale) peut être une barrière considérable au développement sain de la santé des enfants et des jeunes.

Le développement sain de l’enfant

Les expériences vécues au stade initial de la vie, telles que l’alcoolisme et le tabagisme durant la grossesse, l’abus, la négligence et un faible poids à la naissance peuvent avoir de conséquences néfastes sur toute la vie de la personne touchée.8 À l'inverse, un attachement sécurisant entre l’enfant et la personne qui s’en occupe produit des effets positifs durables.8

L’éducation et l’emploi

La capacité précoce d’apprentissage durant les années préscolaires, la réussite des études secondaires et la participation au marché du travail sont tous des prédicteurs d’une bonne santé et de réussite à long terme.5 Reconnaître que l’éducation représente un élément clé de la santé mentale est une bonne façon d’élever des jeunes en bonne santé.

Le sexe

Les filles ont tendance à signaler davantage de problèmes liés à leur image corporelle, de troubles liés à l’intériorisation ainsi que d’idées et de comportements suicidaires.9;4 Par ailleurs, les garçons ont tendance à signaler des taux plus élevés de consommation d’alcool et de tabac, des problèmes d’extériorisation et davantage de suicides.9;4;10

L’environnement physique

La santé et la sécurité de nos jeunes commencent par l’eau que nous buvons et l'air que nous respirons. Les communautés doivent s’efforcer de protéger les enfants et les adolescents contre la fumée secondaire et de leur offrir une alimentation convenable.5;8

Les pratiques de santé personnelle et les habiletés d'adaptation

Les choix de style de vie et d'action des jeunes peuvent aider prévenir les maladies, promouvoir les soins personnels, les aider faire face aux défis, développer l'indépendance, résoudre des problèmes et faire des choix qui améliora leur santé et leur bienêtre.11

Biologie et patrimoine génétique

La biologie de base ou le profil génétique des jeunes peut déterminer leur santé et leur bienêtre. Les jeunes peuvent être prédisposés à différentes maladies ou des problèmes de santé qui affect leur santé mentale. 11

Culture

Certains jeunes font face aux dangers additionnels à cause de leur environnement socioéconomique.  Un environnement largement déterminé par les valeurs de la culture dominante, qui continue à créer des conditions telles que la marginalisation, stigmatisation, la perte ou la dévaluation de la langue et la culture/l'identité culturelle et le manque d'accès au service de santé culturel approprié. 11

 

Savez-vous?
L'Assemblée des Premières Nations reconnait les déterminants de la santé suivants comme étant propres aux Premières Nations : état de préparation communautaire, développement économique, emploi, gérance de l'environnement, sexe, contexte historique et colonialisme, logement, terres et ressources, langue patrimoine et forte identité culturelle, équité juridique et politique, apprentissage continu, à l'intérieur et à l'extérieur des réserves, racisme et discrimination, autodétermination et non-dominance, soutien et services sociaux ainsi que zones urbaines et zones rurales12

 

Autres ressources

Combler le fossé en une génération : Instaurer l’équité en santé en agissant sur les déterminants sociaux de la santé est un rapport de L’Organisation Mondiale de la Santé qui nous informe quant aux inégalités sociales en matière de santé dans le monde. Il présente également un plan d’action développé par la Commission des Déterminants Sociaux de la Santé qui vise à corriger ces déséquilibres sociaux.

Les Réalités Canadiennes nous présente un portrait authentiquement canadien des déterminants sociaux de la santé en s’appuyant des analyses de divers experts du pays.

Linking poverty and mental health: A lifespan view, un document d’orientation destiné aux décideurs, a été publié par le Centre d’excellence de l’Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents pour étudier le lien entre la pauvreté, les caractéristiques familiales et locales, et la santé mentale des enfants et des adolescents.

Social determinants of health and well-being among young people a été publié par le bureau régional de l'Organisation mondiale de la santé pour l'Europe dans le but d’analyser le contexte social, la santé physique et mentale, les comportements de santé et les comportements à risque chez les enfants d’âge scolaire.

Using Population Health Data to Profile the Health and Well-Being of Children and Youth in Eastern Ontario est un rapport élaboré par le Réseau de santé des enfants et des adolescents de l’est de l’Ontario pour aider les organismes à adopter une approche axée sur la santé de la population dans leur planification des services pour les enfants et les adolescents.