Mobiliser les jeunes issus des régions rurales

Au Canada, plus les communautés sont petites, plus leur taux de suicide est élevé1. Pourquoi? Les facteurs qui contribuent à augmenter le risque de suicide chez les jeunes en régions rurales comprennent les idéaux culturels de la masculinité (p. ex. l’attente selon laquelle les jeunes hommes doivent être autosuffisants2), la distance à parcourir pour aller à l’école, le stress économique et le plus grand accès aux moyen léthaux3;4. De plus, les ressources en santé mentale sont plus rares en régions rurales, ce qui rend les choses plus difficiles pour les jeunes qui ont besoin de soutien. Et même lorsque les services de santé mentale sont disponibles, les jeunes ruraux ont moins tendance à les utiliser5, peut-être parce qu’ils ont moins confiance en la protection de leur anonymat au sein de leurs petites communautés.

Une étude réalisée dans l’Est de l’Ontario a révélé que la participation des jeunes à des activités parascolaires est un facteur de protection contre le suicide chez les jeunes des collectivités rurales4. La participation des jeunes est un important moyen de promouvoir la croissance personnelle et l’identité, l’accomplissement de soi et les relations avec les pairs, tout particulièrement dans les régions rurales où les jeunes pourraient se sentir isolés des ressources communautaires. Ces facteurs contribuent tous à la résilience et au bien-être—et au bout du compte, au succès des initiatives de prévention du suicide et de promotion de la vie.

Si votre communauté comprend des régions rurales, il est important de mobiliser les jeunes issus de telles régions pour renforcer vos efforts de prévention du suicide et de promotion de la vie. Leurs connaissances des défis locaux de leur communauté, ainsi que leurs idées de solutions, seront inestimables à votre coalition.

Comment mobiliser les jeunes en régions rurales?

Prenez en considération les conseils suivants pour favoriser la participation des jeunes issus de régions rurales à l’initiative de votre communauté.

Faites vos recherches sur les conditions et les ressources locales de la communauté d’où proviennent les jeunes. Bien que les jeunes pourront vous en apprendre long sur leurs situations, le fait d’être renseigné dès le départ pourrait vous aider à optimiser votre temps avec ces jeunes lorsque viendra le temps de discuter de vos initiatives de prévention du suicide et de la promotion de la vie. Par exemple, il pourrait être utile de déterminer les services de santé mentale et les autres sources de soutien (p. ex. bureaux d’orientation scolaire) offerts dans la communauté.

La distance géographique constituera peut-être un défi lors de vos efforts de mobilisation des jeunes issus de régions rurales. Si les jeunes doivent voyager de longues distances pour vous rencontrer ou assister à vos événements, planifiez à l’avance d’assumer leurs frais de transport ou trouvez d’autres moyens de transport (p. ex. des services de navette) pour faciliter leurs déplacements.

Une autre façon de surmonter les obstacles géographiques pourrait être la technologie. Vous pourriez entrer en contact avec les jeunes issus de régions rurales au moyen de modes de communication qu’ils utilisent déjà, tels que la téléconférence ou la vidéoconférence (p. ex. Skype).

 

 

Ressources additionnelles

No Longer Alone: A Resource Manual for Rural Sexual Minority Youth and the Adults Who Serve Them offre de l’orientation aux fournisseurs ruraux de services sociaux qui conçoivent, mettent en œuvre et gèrent des services aux étudiants ruraux.

Rural Youth: Leading Today, Tomorrow and Beyond est un rapport publié par l’Ontario Rural Council qui fait la synthèse des réflexions des jeunes issus de régions rurales partout en Ontario concernant les défis et les possibilités de mobilisation des jeunes des régions rurales. Les recommandations des jeunes pour les décideurs (p. ex. les employeurs, les gouvernements provincial et municipaux) y sont incluses

 

  • 1. Pickett, W., King, W. D., Faelker, T., & Bienefeld, N. (1999). Suicides among Canadian farm operators. Chronic Diseases in Canada, 20, 105–110
  • 2. Winters, C. A. (2013). Rural nursing: Concepts, theory, and practice. Springer Publishing Company
  • 3. Hirsch, J. K. (2006). A review of the literature on rural suicide. Crisis, 27(4), 189-199.
  • 4. a. b. Armstrong, L. L., & Manion, I. G. (2006). Suicidal ideation in young males living in rural communities: Distance from school as a risk factor, youth engagement as a protective factor. Vulnerable Children and Youth Studies, 1, 102-113
  • 5. Holzer, C.E., III, & Ciarlo, J. (2000). Mental health service utilization in rural and nonrural areas. Denver, CO: Frontier Mental Health Services Resource Network, University of Denver