Prévention

Le suicide est un problème complexe. Nous savons qu’il existe de multiples facteurs et circonstances susceptibles de conduire les jeunes à penser au suicide et à passer à l’acte.

C’est pourquoi il est important que les initiatives de prévention du suicide chez les jeunes s’appuient sur une approche holistique. Cela signifie qu’il faut tenir compte de toutes les choses qui ont de l’importance dans la vie des enfants et des jeunes lorsque l’on réfléchit aux manières de s’attaquer au problème. Dans le cadre d’une approche holistique, la réflexion va au-delà des efforts consacrés à l’objectif immédiat, qui est de soulager la détresse; on cherche à collaborer en vue d’exploiter l’espérance des jeunes, le sens qu’ils donnent aux choses, leur sentiment d’appartenance et leurs motivations.

La prévention du suicide, ce n’est pas simplement la prévention des décès par suicide. C’est aussi la promotion de la vie sous sa forme la plus saine et la plus chargée de sens.

 

Il existe trois paliers différents en matière de prévention :

La prévention indiquée cible les individus qui présentent un risque élevé de suicide (individus ayant des pensées suicidaires, des symptômes dépressifs graves, etc.). À ce palier, le travail de prévention a tendance à exiger beaucoup de ressources pour chaque jeune et fait généralement intervenir des aspects relatifs à l’évaluation et au traitement préventif.

 

La prévention universelle est une stratégie dans laquelle les mesures de prévention s’adressent à tous, quelles que soient les circonstances (l’ensemble de l’école, l’ensemble de la communauté, etc.). À ce palier, le travail a pour but de réduire le risque de suicide en améliorant la santé et le bien-être de la population sur le plan physique, mental, affectif et spirituel. La prévention universelle concerne la santé mentale et la promotion de la vie.

 

La prévention sélective cible les individus qui présentent un risque de suicide (individus ayant été victimes de mauvais traitements, individus ayant des problèmes de consommation d’alcool ou de drogues, etc.). À ce palier, le travail de prévention cible des sous-groupes de la population et se concentre souvent sur des activités de dépistage et de prévention collective.